L'auteur...

Bonjour, je m'appelle Dominique OLIVIER

Enfant, j’ai souvent été qualifiée de « garçon manqué »… Prénom et nom de famille m’y prédisposaient sans doute !! Bonne élève mais souvent indisciplinée et rebelle, aux dires de mes parents et enseignants, je suis également sportive, tenace et combative ! 

En terminale, je découvre par hasard un tout nouveau métier « orthophoniste »… Et c’est la révélation, un véritable coup de coeur !

J’obtiens mon diplôme en septembre 1980, après trois années d’étude à l’Ecole d’Orthophonie de Tours. Puis, je décide de préparer, tout en travaillant, un doctorat sous la direction de Mr KHOMSI (linguiste, auteur de O52, BLI, BILO…) que je soutiens avec succès en 1985.

"Aider les personnes en difficulté constitue ma mission de vie"

auteur

Je choisis, pour débuter dans ma vie professionnelle, de renouer avec mes racines savoyardes et de m’installer en Haute Savoie, à Sallanches, berceau familial où j’exerce pendant 9 ans en cabinet libéral et à Sancellemoz, centre de réadaptation fonctionnelle.

Puis, mesurant l’importance, l’enjeu énorme d’une bonne prise en charge pour un enfant/adolescent en difficulté et surtout l’impact sur son devenir, j’en viens tout naturellement à me spécialiser dans les troubles d’apprentissages et deviens, localement, une orthophoniste réputée que l’on contacte pour les cas les plus difficiles, les causes perdues…

Je suis profondément passionnée par mon métier et je découvre au fur et à mesure du temps qu’aider les personnes en difficulté constitue ma mission de vie.

 

Divorcée et maman d’un petit garçon que j’élève pour beaucoup seule, j’expérimente « l’autre côté de la barrière ». Je vis, cette fois en tant que mère, l’enfer du quotidien des parents d’enfants présentant une particularité. Mon fils est diagnostiqué tardivement TDAH et sa scolarité s’avère un combat de tous les instants, un parcours du combattant année après année.

Cette expérience me marque à vie, tant sur le plan personnel que professionnel. Elle contribue grandement à enrichir ma pratique et la suite de mon parcours professionnel.

 

En 2003, j’obtiens le D.U « Neuropsychopathologie des Apprentissages scolaires » à Lyon et mon mémoire donne lieu à une publication dans la revue ANAE.

C’est à la même époque que je renoue avec la recherche en orthophonie. De 2003 à 2010, je fais partie de l’association ORF « Orthophonie, Recherche et Formation » à Rennes avec le professeur A.KHOMSI. Puis de 2015 à 2019, je serais présidente de RECO « Recherche Clinique en Orthophonie » à Rouen avec F.PASQUET, directeur de l’école d’orthophonie de Rouen et co-auteur de CLEA.

Enfin, parmi mes nombreuses formations, je voudrais citer celle de ma collègue I. Bobillier-Chaumont  « Et si le sens commandait la forme » qui a largement contribué à enrichir ma réflexion et ma pratique.

J’intègre en 2004 l’équipe du CRTLA (Centre Référence des Troubles du Langage et des Apprentissages) au CHAL (Hôpital Alpes-Léman), près de Genève, où je travaille pendant 14 ans en équipe pluridisciplinaire (médecin, psychologue, neuropsychologue, enseignant spécialisé). Nous y recevons de nombreux enfants en difficulté à la recherche d’un diagnostic précis et/ou d’un avis quant à leur prise en charge et aux éventuels aménagements pédagogiques nécessaires.

Pionnière dans l’utilisation de l’outil informatique comme moyen de compensation chez les personnes en difficulté, notamment dyslexiques-dysorthographiques, je participe à plusieurs conférences et organise des formations afin de partager et de transmettre mon expérience et mes connaissances dans ce domaine.  

« Aider toujours davantage de personnes en les faisant profiter de mon expérience et de mon expertise. »

Je suis par ailleurs sollicitée en 2011 pour intervenir au sein d’un établissement scolaire privé accueillant des élèves en difficulté afin d’identifier leurs troubles éventuels et de les aider à mettre en place des aides, adaptations et aménagements spécifiques. Expérience très enrichissante puisque je travaille au sein même de l’établissement, en très étroite collaboration avec les acteurs du lycée. 

Je me rends vite compte que la majorité des élèves présentent d’importantes lacunes en orthographe. Je décide alors de formaliser et d’imprimer pour eux mon carnet de règles hypersimplifiées, développé au fur et à mesure de mes années de pratique pour mes patients.

« Mon Petit Carnet d’Orthographe » est né !

Forte des nombreux retours positifs que je reçois et en l’absence totale d’outils de ce type dans le commerce, je décide d’en faire profiter le plus grand nombre et de l’éditer. Je peux ainsi étendre ma mission de vie pour aider toujours davantage de personnes en les faisant profiter de mon expérience et de mon expertise.

40+ ans

Expérience

1000+

Patients

1000+

Carnets vendus

100%

Satisfaction

Please enter your access token.

Retour haut de page